DENTS DE SAGESSE

Les dents de sagesse sont les troisièmes molaires. Elles sont au nombre de 4 (une à chaque coin du fond de la bouche). Ces dents sont l’héritage de nos ancêtres préhistoriques qui avaient une alimentation plus primitive et nécessitait plus de dents.

Il faut savoir que tout le monde n’a pas de dents de sagesse. Certains en ont une, deux, trois, voire pas du tout.

Elles commencent à apparaitre à la radiographie dès l’âge de 8-10 ans.  Leur couronne se forme autour de 12 ans, et les racines sont en place vers 18 ans. Si tout se passe bien, vers 20 ans les dents de sagesse sont sorties.

Pourquoi les dents de sagesse posent-elles problème ?

Le manque de place

Les dents de sagesse sont les dernières à sortir alors que toutes les autres dents ont déjà pris leur place sur la mâchoire. Elles peuvent provoquer des symptômes tels que des douleurs récurrentes, des infections et des dommages aux autres dents.

Plusieurs cas de figure pour une extraction des dents de sagesse :

Dents de sagesse « incluse » : elle ne perce pas la gencive ce qui peut entraîner une rougeur et/ou un gonflement de la gencive et provoquer des douleurs à la mâchoire, des maux de tête.

Dent de sagesse « semi-incluse » : elle ne perce la gencive que partiellement. Cela devient un terrain idéal pour la prolifération des bactéries qui peuvent engendrer des problèmes gingivaux.

Dans le cadre d’un traitement orthodontique, lorsque les dents n’ont pas assez de place sur l’arcade, le praticien peut prescrire une germectomie (extraction de la dent à l’état de germe). Cette intervention sera pratiquée vers 12-14 ans.

Problème dent de sagesse cabinet dentaire Chambéry

L’intervention

Elle est réalisée sous anesthésie locale au cabinet, sous anesthésie générale ou neurolept analgésie à l’hôpital.

L’extraction dentaire peut se faire en une ou deux fois selon la disposition et le nombre de dents à extraire (en général, un côté puis l’autre).

Dans certains cas plus complexes, lorsque la dent de sagesse est en contact avec le nerf mandibulaire qui passe à l’intérieur de la mâchoire inférieure, votre chirurgien-dentiste peut vous conseiller de faire cette intervention en milieu hospitalier auprès d’un stomatologue.

dentiste-barberaz-dents-de-sagesse-Antoine-en-soins-12

Suites post-opératoires

Durant les jours qui suivent l’extraction dentaire, vous devrez adapter votre alimentation : Préférez des aliments mous, tièdes voire froids. Évitez de manger trop chaud, trop acide ou très salé.

A l’endroit où était présente la dent, un caillot de sang va se former et c’est grâce à lui que la cicatrisation va se faire comme il faut. C’est pour cela qu’il faudra bien le laisser en place en évitant de cracher ou de se rincer trop fort la bouche. Même s’il y a une ou 2 gouttes de sang dans la salive, ce n’est pas grave, il faut avaler sa salive. C’est aussi pour cette raison qu’il ne faut pas faire de bain de bouche avant le 3ème jour suivant l’extraction.

Votre chirurgien-dentiste vous prescrira également des antalgiques et un traitement antibiotique si nécessaire.

CHIRURGIE ORALE

logo-cabinet-dentaire-des-savoies_2
Votre dentiste à Chambéry, Barberaz, Bassens, Saint Alban en Leysse, La Ravoire, Challes-les-Eaux, Saint Baldoph, Les Marches
09 70 75 37 30 (prix appel local)
66 route d’Apremont , 73000 Barberaz