URGENCE DENTAIRE

Il existe deux grands types d’urgence dentaire.

  • les urgences esthétiques
  • les urgences douloureuses
Urgence dentaire cabinet dentaires des Savoies

1- Les urgences esthétiques 

Accident, perte ou fracture dans la zone esthétique (dents de devant) que ce soit sur les dents naturelles, une couronne ou un appareil.

CAT (conduite à tenir) : appeler le cabinet dans les heures d’ouverture ou le dentiste de garde les week-ends. De préférence appeler dès l’ouverture le matin ou dès la survenue de l’incident. L’un des dentistes du cabinet (pas forcément celui qui vous suit d’habitude) fera son possible pour vous prendre en charge sur une des plages réservées pour les urgences (selon la disponibilité de celles-ci lors de votre appel).

2 – Les urgences douloureuses

La rage de dent ou pulpite :

  • Signes cliniques : intense douleur exacerbée par la position allongée et le froid.
  • Origines : carie profonde, fracture.
  • CAT (conduite à tenir) : appeler le cabinet dans les heures d’ouverture ou le dentiste de garde les weekends. De préférence appeler dès l’ouverture le matin ou dès la survenue de l’incident. L’un des dentistes du cabinet (pas forcément celui qui vous suit d’habitude) fera son possible pour vous prendre en charge sur une des plages réservées pour les urgences (selon la disponibilité de celles-ci lors de votre appel). Vous pouvez prendre 1 gramme de paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan) toutes les 6 heures si vous n’avez pas de contre-indications.
  • • Lors du rendez-vous d’urgence le dentiste pourra en général sous anesthésie locale, faire le traitement d’urgence en nettoyant la zone abîmée et en appliquant un produit dans votre dent pour la protéger et supprimer toute douleur. Il sera indispensable de prendre un rendez-vous avec votre chirurgien-dentiste pour faire la suite des soins.
  • Traitement de suite par le chirurgien-dentiste : dévitalisation si la dent est conservable, sinon extraction.

 Le tassement alimentaire (syndrome du septum) 

  • Signes cliniques : douleur intense surtout après les repas, tassement alimentaire dans cette zone.
  • Origine : aliments coincés entre 2 dents qui provoquent une inflammation de la gencive.
  • CAT : passage de fil et de brossette inter-dentaire entre les dents dans la zone, bain de bouche (si pas de bain de bouche du commerce disponible, vous pouvez faire un bain de bouche avec de l’eau tiède légèrement salée ou avec du bicarbonate). Si ça ne passe pas vous pouvez prendre 1 gramme de paracétamol (doliprane, efferalgan, Dafalgan) toutes les 6 heures si vous n’avez pas de contres indications. Appeler le cabinet dans les heures d’ouverture ou le dentiste de garde les weekends. De préférence appeler dès l’ouverture le matin ou dès la survenue de l’incident. L’un des dentistes du cabinet (pas forcément celui qui vous suit d’habitude) fera son possible pour vous prendre en charge sur une des plages d’urgences réservées (selon la disponibilité de celles-ci lors de votre appel).
  • Traitement par le chirurgien dentiste : il faut trouver l’origine de ce tassement et voir comment la supprimer à l’avenir. Cela peut être du a de nombreuses raisons : déchaussement, caries entre 2 dents, anciens soins ou couronnes abimés, …

Infection :

  • Signes cliniques : douleur d’abord diffuse puis très intense, exacerbée par la pression et soulagée par le froid.
  • Origine : nécrose (mort) d’une dent vivante, reprise d’infection sous une prothèse par vieillissement, échec du traitement de racine, infection de l’os entourant la dent, infection d’un implant, une infection des gencives…
  • CAT : appeler le cabinet dans les heures d’ouverture ou le dentiste de garde les weekends. De préférence appeler dès l’ouverture le matin ou dès la survenue de l’incident. L’un des dentistes du cabinet (pas forcément celui qui vous suit d’habitude) fera son possible pour vous prendre en charge sur une des plages réservées aux urgences (selon la disponibilité de celles-ci lors de votre appel). Vous pouvez prendre 1 gramme de paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan) toutes les 6 heures si vous n’avez pas de contre-indications. Ne pas prendre d’ibuprofène ou équivalent (Nurofen, Spedifen).
  • Traitement par le chirurgien-dentiste : mise sous antibiotiques, reprise de traitement de racine si dent conservable, sinon extraction. Attention les antibiotiques ont généralement un délai d’action d’environ 48h donc il est normal que le gonflement et les douleurs mettent parfois du temps à disparaître.
dentiste-chambery-Esther-en-soins-22

CONSEILS

logo-cabinet-dentaire-des-savoies_2
Votre dentiste à Chambéry, Barberaz, Bassens, Saint Alban en Leysse, La Ravoire, Challes-les-Eaux, Saint Baldoph, Les Marches
09 70 75 37 30 (prix appel local)
66 route d’Apremont , 73000 Barberaz